Travaux de recherche

Rimini Protokoll : entre réalité et fiction, un art composite profondément humain.

“Rimini Protokoll fait partie de cette renaissance du théâtre documentaire qui s’intéresse aux individus témoins plutôt qu’aux documents. Berlin abrite la plus grande concentration de troupes au monde : pas moins de 500 collectifs et artistes s’y côtoient. Le collectif a su s’ancrer sur un territoire compétitif grâce à sa particularité de permettre aux amateurs de s’approprier la scène professionnelle. A une époque où la figure de l’auteur est en pleine mutation, Rimini Protokoll porte haut et fort les couleurs de l’écriture post-dramatique. Le texte est de plus en plus désacralisé, cédant sa place à des écritures de plateau mais aussi à des processus créatifs participatifs. En quoi le collectif Rimini Protokoll se démarque-t-il par la conception d’un nouveau théâtre documentaire basé sur les acteurs du réel ?”

Extrait, dossier réalisé dans le cadre du cours Théâtre Allemand encadré par Emmanuel Behague à l’Université de Strasbourg, avril 2018

Le son au cinéma peut-il donner à voir ?

“Par “communication audiovisuelle”, on entend la relation étroite entre image et son au cinéma. L’esthétique définit des codes de style qui englobent non seulement ce qui est donné à voir, mais aussi la dimension sonore. C’est la raison pour laquelle nous interrogerons le médium cinéma au sujet de l’expression du point de vue du personnage, et la perception globale du spectateur. En quoi les communications audiovisuelles sont-elles révélatrices d’un point de vue ? En quoi le son comme valeur ajoutée sert il le discours ?”

Extrait, dossier réalisé dans le cadre du cours de problématiques esthétiques encadré par Aurélie COULON à l’Université de Strasbourg, décembre 2017

Télécharger le dossier complet